4.

JE VOTE

2- Débat : pour ou contre le droit de vote à 16 ans ?

OBJECTIFS

  • Prendre connaissance des arguments contradictoires sur une question qui fait débat : le droit de vote à 16 ans
  • Exprimer un point de vue et écouter les arguments des autres
  • Echanger sur sa vision du droit de vote

DESCRIPTION

Au cours de cette activité, les participant.e.s sont invité.e.s à discuter sur la possibilité d’ouvrir le droit de vote dès 16 ans en France.

COMPÉTENCE(S) MAJEURE(S) ACQUISE(S)


Améliorer et mettre à l’épreuve ses compétences de communication au sein d’un groupe (expression, écoute, argumentation, prise en compte de l’avis des autres).

SOCLE COMMUN

Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer
Comprendre, s'exprimer en utilisant la langue française à l'oral et à l'écrit

Domaine 3 : la formation de la personne et du citoyen
Expression de la sensibilité et des opinions, respect des autres

DURÉE

2h (50' si vous optez pour un débat mouvant)

RESSOURCES




MATÉRIEL NÉCESSAIRE


  • salle aménagée pour favoriser les déplacements des participant.e.s et/ou le travail en petits groupes
  • post-its
  • corpus documentaire (cf. annexe)

MÉTHODE SUGGÉRÉE

POUR COMMENCER (5'): La plaidoirie (jeu de rôle)
  • Expliquer le principe du jeu de rôle :
Deux équipes d’avocat.e.s s’affrontent pour convaincre un tribunal fictif qu’il faut ou qu’au contraire, il ne faut pas, abaisser la majorité électorale à 16 ans à l’ensemble des pays membres de l’Union européenne
ÉTAPE 1 (10') : Répartition des groupes
  • Demander aux participant.e.s de se positionner spatialement ("d'accord" d'un côté, "pas d'accord" de l'autre, avec éventuellement les indécis.es au milieu).
  • Répartir de manière aléatoire les participant.e.s en 2 groupes (ou 4 selon le nombre de personnes). Le premier groupe va plaider pour l’instauration du vote à 16 ans, et le deuxième contre.
ÉTAPE 2 (60') : Préparation de la plaidoirie
  • Au sein des groupes, prévoir un temps de travail individuel où chacun.e des participant.e.s réfléchit à des arguments et les inscrit sur des post-it. Pour ce faire, ils peuvent disposer du corpus documentaire (10’)
  • Les post-it sont partagés au sein du groupe, qui prépare sa plaidoirie. Quelques conseils pour les aider dans la préparation :
    • il vaut mieux filer deux ou trois arguments et bien les expliciter, plutôt que de faire un catalogue d’arguments,
    • donner des exemples,
    • anticiper un argument adverse pour le réfuter,
    • raconter une histoire si elle permet de servir le propos du discours. (35’)
  • Prévoir un temps pour réfléchir à la présentation formelle de la plaidoirie et s’y préparer (15’)
ÉTAPE 3 (15') : Présentation des plaidoiries
Chaque équipe présente sa plaidoirie.
ÉTAPE 4 (15') : Bilan
  • Proposer un bilan : quelles ont été les forces et les faiblesses des plaidoiries ? Faire la synthèse des arguments exprimés, apporter des compléments d’information (et nuancer au besoin) et développer les arguments manquants.
  • Demander à nouveau aux participant.e.s de se positionner spatialement. La séance les a-t-elle fait évoluer dans un sens ou dans un autre ? Pourquoi ? S'ils ou elles ont toujours le même avis sur la question, quels sont les arguments qui les ont conforté.e.s ?

VARIANTES OU PROLONGEMENTS

Sur le fond, le débat peut également porter sur les questions suivantes :
  • “Les listes transnationales aux élections européennes : pour ou contre ?"
  • “Faut-il autoriser l’éligibilité et le droit de vote aux élections présidentielle et législatives aux citoyens de l’Union Européenne résidant en France ?”
  • “Le droit de vote obligatoire : pour ou contre ?” (activité proposée lors de l’étape 1 du parcours)

Sur la forme, d’autres techniques d’animation de débat sont possibles (selon le temps disponible, la taille du groupe, vos envies, …)

DISCUSSIONS ET PERSPECTIVES

  • Pour aborder plus largement la question des droits des enfants/mineurs, vous pouvez évoquer la Convention internationale des droits de l’enfant, adoptée en 1989 - et notamment ses articles 13, 14 et 15 (liberté d’opinion, d’expression et d’association). Il s’agit du premier texte international juridiquement contraignant consacrant l’ensemble des droits fondamentaux de l’enfant.

ANNEXES


Corpus documentaire


  • Le droit de vote à 16 ans, c’est pour bientôt ? Dans Le Parisien (décembre 2016). L’article de Christel Brigaudeau présente notamment quelques arguments pour et contre, une carte “A quel âge a t-on le droit de voter dans le monde ?” et une infographie “A quel âge peut-on…”


  • Journal le 1, numéro 106 (mai 2016) dédié au vote à 16 ans. Notamment, en faveur du droit de vote à 16 ans, voir l’interview d’Anne Muxel :  “Voter à 16 ans serait un bienfait démocratique”


Fichier joint :