.

6- Jusqu’où peut-on aller pour défendre une cause ?

OBJECTIFS

Exprimer un point de vue et écouter les arguments des autres

DESCRIPTION

Au cours de cette activité, les participant.e.s seront amené.e.s à participer à un débat mouvant afin de débattre de la légitimité des moyens employés pour défendre une cause.

COMPÉTENCE(S) MAJEURE(S) ACQUISE(S)


Améliorer et mettre à l’épreuve ses compétences de communication au sein d’un groupe (expression, écoute, argumentation, prise en compte de l’avis des autres).

SOCLE COMMUN

Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer
Comprendre, s'exprimer en utilisant la langue française à l'oral et à l'écrit

Domaine 3 : la formation de la personne et du citoyen
Expression de la sensibilité et des opinions, respect des autres

DURÉE

50'

RESSOURCES




MATÉRIEL NÉCESSAIRE


  • Salle aménagée pour favoriser les déplacements des participant.e.s
  • Papier/ stylo

MÉTHODE SUGGÉRÉE

POUR COMMENCER (10'): Proposer aux participant.e.s de réfléchir individuellement à l’affirmation suivante, en écrivant quelques arguments, selon qu’ils ou elles sont d’accord ou non avec cette affirmation : "il est justifié de recourir à tous les moyens nécessaires pour défendre une cause” (vous pouvez formuler la problématique de différentes manières. Exemple : "la fin justifie t-elle les moyens ?").
ÉTAPE 1 (5') : Expliquer le principe du débat mouvant
- Expliquer le principe du débat mouvant et instaurer des règles de prise de parole.
Le débat mouvant consiste à proposer à un groupe des affirmations, dont la formulation permet aisément de se définir comme étant « d’accord » ou « pas d’accord » avec elles.
- Les participants doivent se positionner à des endroits différents de la salle, selon qu’ils sont “d’accord” ou “pas d’accord”. Variante possible : les participant.e.s indécis.e.s ont la possibilité de se placer au milieu de la salle sur ce qu'on appellera “la rivière du doute”.
- Selon les règles de prise de parole, chaque camp développe ses arguments et tente de convaincre les participants du camp adverse (et les éventuels indécis), qui peuvent alors changer de camp.
ÉTAPE 2 (20') : Activité débat mouvant
Enoncer l’affirmation : "il est justifié de recourir à tous les moyens nécessaires pour défendre une cause.”
- Chaque participant.e se positionne individuellement. Laisser 5 minutes aux membres de chaque camp pour échanger entre eux afin qu’ils/elles recoupent et valident leurs arguments écrits en début de séance.
- Chacun.e développe son argumentation et tente de convaincre les participant.e.s du camp adverse et les éventuel.le.s indécis.es. Les participant.e.s qui changent d’opinion se déplacent pour rejoindre l’autre camp, de même que les indécis.e.s qui peuvent à tout moment rejoindre un camp ou l’autre.
- Si les participant.e.s sont en manque d’inspiration, il est possible de les questionner pour les amener à formuler des arguments.
- Une fois que tous les participant.e.s se sont exprimé.e.s ou que les arguments commencent à se répéter, clôturer le débat en faisant la synthèse des arguments exprimés, en apportant des compléments d’information (et en nuançant au besoin) et en développant les arguments manquants.
ÉTAPE 3 (15') : Restitution via le jeu "pépite et râteau"
Conclure la séance en utilisant le jeu “pépite et râteau”, qui consiste à demander à chacun.e des participant.e.s une “pépite”, (c'est-à-dire un moment du débat qu’ils/elles ont trouvé intéressant et qui les a positivement marqué) et un “râteau” (c'est-à-dire un moment où au contraire ils/elles ont senti une gêne, une frustration, etc.).

VARIANTES OU PROLONGEMENTS

  • Le débat mouvant peut s’organiser autrement. Afin d’éviter un déséquilibre des groupes opposés, vous pouvez dès le départ imposer aux participant.e.s un camp.
  • Sur la forme, d’autres techniques d’animation de débat sont possibles (selon le temps disponible, la taille du groupe, vos envies, …)

DISCUSSIONS ET PERSPECTIVES